Wild Pacific Salmon

Le MPO assure la gestion de sept espèces de saumon sauvage dans la région du Pacifique. Ce sont des populations très appréciées des pêcheurs et utiles aux autres espèces de l’écosystème. La recherche et la surveillance des populations, la mise en valeur des stocks grâce aux écloseries et la restauration de l’habitat et l’application des lois et des politiques comptent parmi les activités visant à garantir la viabilité de ces précieuses ressources.

Aujourd’hui, les stocks de saumon sauvage sont en déclin et les activités de surveillance des flottes et d’allocation des quotas sont en perte de vitesse. Le MPO doit aussi composer avec les pressions exercées par le secteur de la conservation, les Premières Nations ainsi que les pêches commerciales et récréatives. Sans parler des soupçons de pêche illégale.

La confiance du public relativement à la gestion du saumon sauvage par le MPO est faible, les outils de prédiction sur les retours de salmonidés n’étant pas toujours précis. Les données sur le nombre d’individus et leur emplacement à tous les stades du cycle de vie sont incomplètes, ce qui complique la formulation de recommandations préalables à la prise de décision. Pour améliorer la capacité d’estimation du MPO et renforcer son image comme gestionnaire compétent, il faudra mener davantage de recherches sur le terrain.

Il faudra aussi améliorer les modèles et augmenter le personnel chargé de l’allocation des quotas pour la saison de pêche. Cela permettrait de libérer les scientifiques afin qu’ils puissent poursuivre les études de population et perfectionner les instruments de prédiction.

Votez pour l’enjeu qui vous semble le plus important en matière de gestion des pêches au Canada.

décembre 12, 2013 •
Au moins un aspect des changements climatiques fait que les poissons sont nerveux. L’acidification des océans – une des conséquences de l’augmentation du niveau du gaz carbonique dans l’atmosphère – rend nerveux les sébastes, selon un document récemment publié par un neuroscientifique de la MacEwan University d’Edmonton. « Cette nervosité est à tout point semblable à celle que ressente les humains à un niveau de base, » a déclaré Trevor Hamilton. « Les poissons craignent en effet que toute sorte de stimulus leur soit fatal. »
décembre 6, 2013 •
Malgré une plus grande sensibilisation à la question de la surpêche, la majorité des gens en savent très peu sur l’ampleur des destructions causées aux océans. Ce film expose de façon irréfutable les raisons pour lesquelles il faut mettre fin à la surpêche, et démontre qu’il est encore temps d’apporter des changements. Par une réforme de la Politique commune de la pêche de l’UE, les ministres des Pêches et les député(e)s au Parlement européen peuvent mettre fin à la surpêche. Cette vidéo n’existe qu’en anglais.  
octobre 30, 2011 •
Votre lieu de pêche préféré pourrait bientôt disparaître à la suite de la construction d’un oléoduc ou d’une route. Dans le but d’éliminer les « obstacles réglementaires » aux projets industriels (oléoducs, exploitation des mines et des sables bitumineux), le gouvernement conservateur compte supprimer l’expression « habitat du poisson » du paragraphe 35(1) de la Loi sur les pêches.
S'abonner à